Annaïka: lectures du voyage

Ma grande découverte du mois: la liseuse. Pour moi, amoureuse des livres, du papier, qui lis 10 livres en même temps (pas forcément vite) la liseuse s’est imposée par rapport au poids des bagages même si j’étais assez sceptique sur le concept.

Et bien bonne nouvelle, la liseuse c’est bien pratique et bien pensé.

  • Livre 1: « Alors voilà: les 1001 vies des Urgences« . Un roman agréable, tendre et acide, drôle et tragique sur la vie d’un interne aux urgences. Un peu dans la lignée d’ « Oscar et la Dame Rose » beaucoup d’amour de l’humain dans ce roman (Chacha, Odile et Mumu j’ai pensé à vous pour ce livre).
  • Livre 2: « Les heures souterraines » Delphine de Vigan. Auteure que j’aime beaucoup, qui dépeint souvent de beaux portraits humains émouvants et fragiles. L’enchaînement de ces 2 premiers livres de voyage est amusant car l’un des 2 personnages est un médecin urgentiste du SAMU qui consulte à domicile et l’autre personne est une DRH d’une grosse boîte. 2 destins mâchouillés, malmenés par la vie, des questionnements sur le sens de la vie, de ce que l’on accepte, de nos limites. (Frédérique, Valérie, Mamé j’ai pensé à vous).

Le voyage et le décalage horaire ont ça de bon que vous pouvez « tomber des livres » durant vos longues heures d’insomnie de 3h à 7h du matin 😉 .

  • Livre 3 « Sa majesté des mouches » en cours de lecture. En suspend car j’ai du mal à entrer dans l’histoire.
  • Livre 4 « la tresse » Laeticia Colombani terminé! adoré!. Merci Nanny. Rosy me l’avait conseillé, merci. J’ai adoré ces 3 destins croisés aux 3 coins du monde. 3 destins de femmes (Smita, Giulia et Sarah) et un de petite fille. 3 combats de femmes pour 3 causes personnelles. C’est étonnant comme le destin de Sarah fait penser à celui de l »héroïne des « heures souterraines ». J’ai toujours trouvé étrange et magique à la fois ces correspondances entre les lectures, ces liens d’un livre à l’autre. Livre que je vous recommande.

Livre 5. « Lettre ouverte aux animaux et à ceux qui les aiment » Frédéric Lenoir.

« L’élevage est une des principales causes du réchauffement climatique devant le secteur du transport. Une personne végétarienne contribue davantage à lutter contre le dérèglement du climat qu’un individu qui fait le choix de ne plus utiliser sa voiture. Les 2/3 des terres disponibles pour la culture sont utilisées comme pâturages alors qu’on manque de terres pour nourrir les humains. Un hectare de terre peut nourrir 2 personnes carnivores ou 50 personnes végétariennes. La moitié de la consommation d’eau potable est utilisée pour la production de viande et de produits laitiers (80% aux USA) »

Livre 6. « D’après une histoire vraie » Delphine de Vigan. Livre conseillé sur FB et trouvé dans la foulée par hasard à Tonsaï dans un minimarket de troc de livre. 😉 Un peu dark, ce livre m’a mise mal à l’aise, c’est un style d’écriture de l’auteur plus obscur.

Livre 7 : « Océan mer » Alessandro Barricco. Trouvé dans la bibliothèque de prêt ou de don à Tonsaï. J’avais adoré son livre « Soie » extrêmement poétique. En cours de lecture.

Livre 8:  » Les chemins noirs » Sylvain Tesson. Très bonne idée de départ: sillonner la France des chemins les plus ruraux mais un peu déçue par le côté un peu répétitif de la déception du désert des campagnes. Peut-être suis-je passée à côté!

« Le royaume de Kensuké » lecture familiale. Excellent livre prenant et passionnant, écriture agréable, stylée et facile, très poétique et humain. Très beau moment de partage familial.

« Stay alive my son » un livre témoignage terrible sur ce génocide cambodgien encore non reconnu ni réparé au niveau mondial. Très dur mais si éclairant quand on voyage au Cambodge, je le recommande.

« Entre 2 mondes » excellent polar très prenant sur la jungle de Calais et le parcours d’un migrant en parallèle avec la conscience professionnelle des policiers dans ce no man’s land. Je recommande!

« Vendredi ou la vie sauvage » lecture familiale. Excellent.

« Ru« . Roman qui traite de manière parcellaire de l’exode du Vietnam. Je suis moyennement rentrée dans ce roman malgré de belles images du Vietnam.

« Minute papillon« . Une femme de 36 ans qui perd son travail et qui voit son fils partir brusquement de chez elle à 18 ans, va se trouver nounou de chien pour une riche bourgeoise et elle va s’attacher à une mignonne petite mamie assez étrange. Se lit très bien.

Idées voyage: trouver un roman pour chaque pays, je m’y étais pris un peu trop tard. Télécharger des émissions de radio France sur son téléphone pour les écouter pendant les transferts, ça fait passer le temps de manière captivante.

7 réponses sur “Annaïka: lectures du voyage”

  1. Je suis amoureuse folle des livres de Delphine De Vigan. celui-ci…. pour des vacances…. ce sera un sacré décalage. Tu me diras 😉

  2. la liseuse, bien qu’au départ j’étais septique, m’a perlis plein de nouvelles lectures. Belles découvertes littéraires durant ton voayge

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.